Recherches & répétitions

titre provisoire

La SALLE DES PROJECTIONS ce sont les images qu’on absorbe depuis enfant. Ce sont les clips, les films, les docus, les personnalités à la télé qui nous façonnent, nous influencent, nous inspirent, nous élèvent, nous enthousiasment. Puis quand l’image se coupe, il en reste ce qui s’est déposé dans notre corps, et cela nous suit dans notre vie. Ces projections déposent des strates successives qui font le charbon de qui nous sommes. Rouvrir ces strates, effriter le charbon, c’est une manière de faire connaissance. Aborder L’IDENTITÉ non pas sous l’angle de la discrimination mais sur celui du désir. LE DÉSIR que j’ai eu/que j’ai d’être cette personne que je vois, que j’entends. Les questions identitaires sont incontournables aujourd’hui. Je cherche une manière à moi de les aborder, par l’angle du plaisir, du désir, pour que ce « qui nous sommes » s’associe à un « que faisons-nous ». Cette salle des projections de soi et des autres, c’est une salle de rites qui occupe l’espace d’un théâtre ou d’un autre lieu.

Télécharger le cahier de recherche